Le traitement préventif des moisissures

Des mesures préventives qui réduisent l’humidité

 

Sans humidité, peu d’espèces de moisissures réussissent à s’adapter. Le moyen préventif le plus efficace contre les infestations de cet agent est de couper court aux sources d’humidité. Le niveau devrait être maintenu à hauteur de 30 à 50% maximum. Rester à l’affût des signes de dégâts de l’eau, pièce par pièce, est la bonne démarche pour éviter les contaminations de trop grande envergure. L’infiltration humide peut être décelée par des placoplâtres qui s’effritent, des plinthes qui lâchent ou des égouts qui refoulent. Cela impose des gestes assez simples mais auxquels l’on ne pense pas toujours. Procéder systématiquement pièce par pièce reste la meilleure démarche.

 

Prévenir les moisissures dans la buanderie et la salle de bain

 

Le maintien en état des tuyauteries est une des démarches prioritaires. Penser à retirer régulièrement les débris qui pourraient s’y incruster. Les fuites et les condensations sont plus facilement repérées si l’on évite de poser des tapis autour des lavabos et des receveurs de douche. Les sols en béton et les carreaux ne devraient généralement pas être recouverts de tapis. L’on peut actionner le ventilateur durant la douche et quelques minutes après. Dans la buanderie, le fait d’essuyer la surface de la machine à laver après usage peut aider. Etendre le linge à l’intérieur est à éviter car cela accumule de la vapeur humide. Il faut penser à raccorder un conduit d’évacuation extérieur au sèche-linge.

 

Prévenir au niveau du générateur de chaleur

 

Les environs immédiats du générateur de chaleur sont propices à la formation des moisissures. Il faut avoir à l’esprit de remplacer fréquemment les filtres du générateur. Au lieu des pré filtres, préférer les filtres plissés. Un nettoyage régulier du filtre est tout aussi recommandé sur les ventilateurs récupérateurs de chaleur. Il faut avoir le réflexe de débrancher l’humidificateur quand il ne sert pas.

 

Mesures préventives dans les sous-sols

 

Le sous-sol est un des endroits les plus exposés au développement des moisissures puisqu’il réunit les conditions idéales. S’il y a un puisard, celui-ci devrait être maintenu fermé. Un nettoyage périodique de l’avalage du sous-sol est fortement recommandé. Pour ce faire, une demi-tasse d’eau de Javel qu’on laisse agir quelques minutes est parfaite. Bien rincer au bout du temps de pose et s’assurer que le siphon est rempli d’eau. Un bon arrangement de l’entreposage fait partie des mesures préventives parce que cela permet une meilleure circulation de l’air. Les articles en très mauvais état ou irrécupérables ne doivent plus être gardés. Moins le sous-sol est chargé, mieux c’est. Partout, les articles entreposés sont ceux qui attirent le plus les moisissures. Se débarrasser ainsi rapidement des objets dont on ne se sert plus. En aménageant des rayons ou en disposant les meubles, éviter de les caler directement aux murs. Garder un espace minimum pour la circulation d’air.    

 

Si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à nous faire une demande par devis !